Quatuor Pelleas, Flûte pizzicato et ondulations féeriques

Précisions d’horloger dans le jeu, mais aussi de l’ensemble, peut-être est-ce pour cela qu’on entend surtout le Quatuor Pelleas en Suisse plus qu’en France. Pourtant, bien qu’il s’agisse de quatre flûtes, dans des registres différents certes, c’est d’une seule respiration qu’elles portent une étonnante variation d’ambiances. Mais quelque soit le répertoire, on est saisi, avec le Quatuor Pellea, par la couleur propre de la flûte qui semble réhaussée de lumière. Il y a quelque chose de « debussien » dans la mise en valeur de la couleur instrumentale.

Publicités